LA FRAPPE

Les commandements du Batteur (vous trouverez 2 vidéos en bas de la page)

 

ENTRAINEZ–VOUS ET CONTINUER DE VOUS ENTRAINER

 

Vous ne jouerez jamais assez au Baseball. Il vous faut frapper des milliers de balles pour devenir un batteur solide.

Apprenez et relisez souvent ces commandements ; ils doivent devenir vos tables de la loi, mais surtout n’oubliez pas de vous y soumettre.

 

1- Sélectionnez un bâton (Batte) que vous pouvez manier et contrôler.

Le joueur doit utiliser le bâton le plus lourd qu’il peut contrôler … Les lois de la physqiue nous enseignent  que MASSE / TEMPS / ACCELERATION égale FORCE. Puisque le poids du bâton est variable, le batteur devrait utiliser le plus lourd qu’il puisse balancer librement.

Nota : ce qui ne veut pas dire qu’il faut prendre le plus gros bâton. C’est votre contrôle du bâton qui détermine le poids le plus lourd.

 

2- Assumez une assise au sol confortable avec les pieds écartés d’au moins la largeur des épaules.

Le batteur a besoin d’une assise équilibrée qui l’aidera à initier l’action de frapper.

 

3- Prenez seulement un élan préliminaire – un seul – avec la batte.

Le batteur, surtout s’il est jeune, a tendance à prendre trop d’élans préliminaires en attendant le lancer. Il est souvent surpris par celui-ci.

 

4- Soyez sûr que le rayon du bâton couvre le coin extérieur de la plaque après avoir fait le pas.

Le batteur doit vérifier que le rayon du bâton couvre bien la plaque après avoir fait son pas. Un batteur peut avoir une bonne couverture avant de faire le pas, mais s’il a tendance à s’acarter pour frapper, il appauvrira cette couverture de la plaque.

 

5- Tenir les mains en haut de la zone de prises (Strikes).

Les batteurs ne s’élanceront ainsi sur aucun lancer qui arrive au – dessus de leus mains. Cette position « mains hautes » aidera le batteur à balancer son bâton vers le bas à la rencontre du lancer.

 

6- Tenir les phalanges alignées.

Ceci améliore l’action des poignets

 

7- Gardez le poids du corps sur la jambe arrière en attendant le lancer.

Et transférer – le sur la jambe avant durant l’élan. Tenir le poids en arrière en attendant le lancer assure un rapide transfert et donc un élan puissant. Quand le poids est tenu centré ou en avant, la puissance est perdue.

 

8- Poussez le bâton en arrière de façon que le bras avant soit redressé et attendant le lancer.

Ceci assure le plus long arc possible de l’élan et aide à développer une plus grande vitesse de bâton.

 

9- Connaissez bien votre zone de prises (Strikes) et offrez – vous seulement les strikes.

Les bons batteurs frappent les bons lanceurs … Frapper les mauvaises balles élargit la zone des prises (strikes) et ne peut qu’aider le lanceur adverse.

 

10- Soyez agressif et prêt à frapper chaque lancer.

Le batteur qui est mentalement préparé à frapper chaque lancer devient un batteur offensif plutôt que défensif. Il est préférable que la batteur soit très agressif car, s’il est timide, il laissera passer trop de bons lancers.

 

11- Ayez une complète confiance dans vos possibilités de frapper le lanceur.

Les bons batteurs ont le sentiment qu’ils peuvent frapper avec n’importe quel lanceur. N’oubliez pas qu’il faudra toujours que la balle traverse la zone de prises (strikes) pour être une prise (strike).

 

12- N’ayez pas peur de la balle.

Les jeunes joueurs ou les débutants sont souvent « effrayés » par les balles courbes ou par les lanceurs qui ont tendance à lancer « fou » (ndlr : quelques balles un peu n’impote où). La capacitéde dépasser la peur est une des caractéristiques du bon batteur.

 

13- Ne devinez pas mais anticipez la balle rapide.

Si un batteur pense toujours à la balle droite et rapide, une telle balle le passera rarement. Etant mentalement préparé pour celle – ci, il pourra toujours adapter son élan pour des balles cassantes plus lentes. Les batteurs se désistent souvent sur ces balles cassantes lorsqu’ils comptent moins de deux prises (strikes).

 

14- Soyez particulièrement agressif quand vous avez le compte en avance sur le lanceur.

Les comptes 3 – 1 (3 balles/1 prise) et 2 – 0 (2balles/0 prise) sont le rêve des batteurs. Il peut dès lors anticiper une prise (strike) et donc attaquer la balle. Quand il est en avance au compte, le batteur peut anticiper certains lancers et refuser de d’élancer s’il s’est trompé.

 

15- Apprenez à attendre aussi longtemps que possible avant de vous élancer sur la balle.

Les grands batteurs sont capables d’attendre plus que d’autres grâce à la rapidité de leur temps de réaction. C’est un énorme avantage d’observer le lalncer le plus longtemps possible. Un batteur moyen réagit en 1/10° de seconde. Babe Ruth (ndlr : un monument du baseball MLB) n’avait quant à lui besoin que de 1/20° de seconde.

 

 

Evenement des Jaguars
  • No Events
Rejoindre notre équipe

Cliquez sur l'image ci-dessus pour accéder au bulletin d'inscription